Qu’ils soient les mieux placés, les plus fous ou les plus beaux, dans la toundra canadienne ou sur l’Ile de Belize, les meilleures toilettes du Monde ont maintenant leur guide, et c’est l’équipe de Lonely Planet qui l’a publié.


Des plus isolées aux plus loufoques, en passant par les plus rudimentaires aux plus technologiques, les toilettes s’inventent de mille façons aux quatre coins de la planète. Lonely Planet a déniché les « adresses » les plus étonnantes pour les compiler dans un guide à paraître le 20 octobre. Pour chacune, les données GPS sont fournies, histoire d’assouvir rapidement une envie pressante…

canada-2b2b9130501-h500

En Colombie Britannique

Le guide « Toilette du monde : une envie pressante de découvrir le monde » offre 128 pages de cabanes au fond du jardin, de lieux d’aisance futuristes, isolés et autres urinoirs insolites. Parmi les centaines de toilettes présentées dans cet ouvrage, on note par exemple les « toilettes de la toundra » canadienne protégées des vents glacés par une fine cloison orange. En Norvège, on se laisse aller accompagné par le grondement des cascades Huldefossen à deux pas d’un fjord.

Près de Steamboard Springs (Colorado)

Près de Steamboard Springs (Colorado)

Au Japon, pays connu pour les avancées technologiques en matière de petit coin, les utilisateurs sont désormais habitués à des cuvettes chauffantes, des jets personnalisables commandés par des écrans tactiles. Le pays abrite aussi des urinoirs insolites, et sûrement les plus divertissants de la planète pour ces messieurs. A Tokyo, Sega a développé un concept innovant dans le parc d’attraction de Joypolis. Il s’appelle « Toylet », et en plus de soulager ces messieurs, il leur permet de tester leur adresse grâce à des cibles placées au fond des cuvettes, mais aussi de comparer la puissance de leurs jets.

A des années lumières du Japon, le camp Barafu de Tanzanie abrite un petit coin perché à 4.600m d’altitude sur une falaise accrochée au Mont Kilimanjaro.


Pratique

« Toilettes du monde – une envie pressante de découvrir le monde », Lonely planet, prix : 9,90 euros, parution : 20 octobre


Franck Pinay-Rabaroust, avec AFP Relaxnews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.