Adresse fétiche du guide du Fooding, le Vélocipède prouve par l’assiette qu’il n’est pas qu’une table locavore où débarquent chaque semaine des Parisiens en mal de mer. Il est aussi (et surtout) une cantine qui soigne le cœur avec des propositions branchant avec brio le patrimoine français sur courant d’aujourd’hui (vol-au-vent légumier, crème Dubarry au tofu, œufs façon meurette au bacon grillé, pot-au-feu de suprême de pintade sauce au vinaigre de framboise, carbonade flamande et frites de patates douces rôties, blanquette de cabillaud épicée…). L’endroit vante certes le credo de l’époque (le produit, le produit, le produit) mais ici, on ne fait pas que juxtaposer les légumes de la baie de Somme : on fait mijoter, on mitonne ! Menu unique le samedi soir (33 euros) avec assiette gourmande (lors de notre visite, trio macaron poire, merveilleux chocolat au lait et crème caramel-whisky). L’accueil joue dans la même catégorie : chuchoté, aimable et bienveillant. Carte 30-40 euros.


Pratique

Au Vélocipède – 1 rue du Puits Salé, 80230 Saint-Valery-sur-Somme – 03 22 60 57 42 – auvelocipede.fr/le-restaurant/


Ezéchiel Zérah / ©Au Vélocipède