A la question « où fêteriez-vous votre victoire si vous étiez élue », Marine Le Pen avait répondu du tac au tac sur la station Europe 1 il y a quelques années : chez Manuel Dominguez, alias Tonton. Soit un petit bar-restaurant portugais situé à Nanterre (Hauts-de-Seine), à deux pas du siège du FN, où le menu du jour se monnaie 13,50 euros. A l’intérieur, c’est télé allumée et conversations animées, ambiance bistrot de quartier donc. La présidentiable de 48 ans a ses habitudes là-bas et apprécierait notamment le pot au feu, la blanquette d’agneau ou encore la brandade de morue. François Simon, ancienne plume gastronomique du journal Le Figaro, avait d’ailleurs livré sa critique des lieux en mars 2012. Il déplorait la qualité de l’œuf mayonnaise, « un chouïa bâclé avec un jaune poussiéreux », trouvait les frites « avenantes » et la mousse au chocolat « valeureuse mais trop crémeuse ».

Dans la capitale, d’après Le Guide secret des tables politiques (éditions Verlhac, 2012), Marine Le Pen s’attablerait à la Maison, une brasserie traditionnelle au décor années 30 près de la porte Maillot. Au programme : camembert rôti au miel (8,6 euros), pavé de saumon beurre blanc au piment d’Espelette-riz safrané (18,4) et rognons de veau sauce madère (20,9). Côté desserts, quart d’ananas frais (7,2), pain perdu au caramel beurre salé (9,2) ou café liégeois (9,9). Un repas que la candidate arrose sans doute de pouilly fumé, chablis ou menetou-Salon, elle qui déclarait à la Revue des Vins de France apprécier particulièrement les vins blancs.

Autre lieu selon l’Express : le Chiberta, tenu par le chef Guy Savoy (49 euros le menu à midi). A la carte, c’est « ris de veau laqué entier, sucrines braisées et petit pois à la française » et « agrumes en terrine sauce thé Earl Grey ». Pour l’anecdote, c’est là où François Hollande reçut Barack Obama lors de sa venue en juin 2014 à l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement en Normandie. Malgré l’étoile de l’établissement qu’elle fréquenterait au déjeuner une fois par mois, la candidate ne serait pas férue de gastronomie. « Marine n’est pas une fine bouche. Pendant que d’autres passent des heures à table, elle, elle travaille ! Durant la campagne, son régime alimentaire, c’est sandwich triangle dans le TGV ! » a indiqué à l’hebdomadaire Alain Vizier, son directeur de la communication.


Pratique

Chez Tonton – 53 B rue des Suisses, 92000 Nanterre – 01 47 25 39 46

La Maison – 28 Place Saint-Ferdinand, 75017 Paris – 01 45 74 11 24 – www.cafelamaison.com

Le Chiberta – 3 rue Arsène Houssaye, 75008 Paris – 01 53 53 42 00 – www.lechiberta.com


Ezéchiel Zérah / ©Facebook Marine Le Pen


A lire également 

Où mange Emmanuel Macron à Paris ?